avril, 2019

05avril8h3010h00Qui est RiC ? Vers une nouvelle forme de description archivistiqueSession présidée par Benoît JEGOUZO8h30 - 10h00

En savoir plus

Détails

Vers un modèle conceptuel pour la description des archives
Par Hélène ZETTEL, Service interministériel des archives de France

Cette communication a pour objectif de présenter l’avancée des travaux portant sur la nouvelle norme de description archivistique, intitulée “Records in contexts” , élaborée au sein du Conseil international des archives. Elle s’attachera à présenter le modèle conceptuel (RIC-CM), qui constitue la première partie de cette norme. L’intervention est conçue en complémentarité avec l’intervention proposée par Florence Clavaud sur la partie “ontologie” de la norme (RIC-O).


L’ontologie Records In Contexts (RiC-O) du CIA : point d’étape et premiers cas d’utilisation

Par Florence CLAVAUD, Archives nationales

Quelques mois après la publication d’un appel à commentaires sur la version beta de l’ontologie RiC-O, cette communication présentera le dernier état de RiC-O, une synthèse des commentaires reçus, et quelques cas concrets d’utilisation, afin de donner une idée des modalités de mise en œuvre et des nouvelles possibilités offertes par cette mise en œuvre, à la fois pour ce qui concerne la mise en relation des métadonnées archivistiques (inventaires, notices d’autorité, vocabulaires) avec d’autres jeux de données, et la recherche et la consultation de ces données par l’usager.
Cette communication est à mettre en relation avec celle qui est proposée par Hélène Zettel (SIAF) sur le modèle conceptuel RiC-CM, que RiC-O transpose en modèle ontologique.


Description archivistique et Linked Open Data: vers quelle convergence ?

Par Alain DUBOIS, Archives de l’État du Valais et Tobias WILDI, Docuteam GMbH

Dans le cadre de son travail quotidien, l’archiviste se pose sans doute très régulièrement la question de savoir si les standards de description du Conseil international des archives sont encore adaptés à sa réalité professionnelle, alors que les outils de gestion de l’information permettrait, par exemple, de rendre la description archivistique beaucoup plus précise et d’améliorer ainsi de manière significative la contextualisation des dossiers et documents décrits. Le Conseil international des archives est du reste conscient de cette nécessité, puisqu’il élabore actuellement un nouveau modèle de données (Records in Context).
Parallèlement, les technologies de l’information et de la communication ont poursuivi leurs développements en direction notamment du Linked Open Data. Cette technologie permet non seulement de mieux relier des ressources entre elles, mais surtout de les relier à des ensembles plus vastes, améliorant ainsi de manière significative la description de ces ressources.
Le “Matterhorn RDF Data Model” entend répondre à ce double défi en proposant une meilleure contextualisation des archives à l’aide des technologies sémantiques. Dans le cadre de nos réflexions, nous avons ainsi développé un nouveau modèle de données qui se base sur des ontologies déjà existantes (DC Terms, RDA ou Premis), qui connaissent un très haut niveau de diffusion, une base d’utilisateurs importante et des processus de maintenance bien établis. En cela, notre approche se distingue de celle de l’EGAD, qui propose une nouvelle ontologie dans le cadre du “Records in Context”.
Nous présenterons deux exemples de dossiers d’archives décrits en Matterhorn RDF Data Model: des dossiers d’archives électroniques tirés du processus décisionnel du Conseil d’Etat du Canton du Valais et des dossiers d’archives papier tirés d’archives d’entreprises suisses.
Nous pourrons ainsi montrer des convergences innovantes et concrètes entre description archivistique et Linked Open Data et apporter une contribution à une meilleure communication des fonds d’archives en direction de nos publics.

Horaire

(Vendredi) 8h30 - 10h00

Lieu

Salon Marengo

Centre de congrès - 23 Rue Ponchardier - 42000 Saint-Étienne

Intervenant pour cet événement

  • Alain DUBOIS

    Alain DUBOIS

    Archives de l\'Etat du Valais

    Après l'obtention d’un diplôme d'archiviste paléographe, Alain Dubois été nommé archiviste auprès des Archives de l'Etat du Valais, puis, dès octobre 2014, archiviste cantonal et directeur des Archives de l'Etat du Valais. Il a notamment co-développé un standard d'échange entre les systèmes de gestion de l'information et les plateformes de pérennisation et d'archivage (Matterhorn METS Profile) et travaille actuellement au développement d'un modèle de données Linked Open Data fondé sur le RiC (Matterhorn RDF Data Model).

    Archives de l\'Etat du Valais

  • Benoît JEGOUZO

    Benoît JEGOUZO

    Membre du comité scientifique du 3e Forum des archivistes

    Benoît Jegouzo est conservateur du Patrimoine et archiviste. Titulaire d’un D.E.A. en histoire ancienne (Université de Nice-Sophia-Antipolis), il découvre la conservation du patrimoine en devenant technicien-archéologue à l’AFAN. En 1998, il est chargé de constituer et de conserver la mémoire orale et photographique de la commune de Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes). Il développe son goût pour la préservation et la valorisation des archives en intégrant les Archives départementales du Var, en 2001. Il y exerce depuis 2010 les fonctions de responsable du Département des Publics et de la Valorisation. Il est aussi chargé de mettre en œuvre une ambitieuse politique de numérisation et intervient régulièrement comme formateur et concepteur de formations pour le CNFPT. Féru de nouvelles technologies, il a pleinement participé à la conception et la réalisation du site Internet des Archives départementales. Il en a piloté la refonte en 2013 et s’attache aujourd’hui à le doter de fonctionnalités avancées. Il est également chef de projet pour la refonte du système d’information des Archives départementales. La structuration et la valorisation numérique des données sont au cœur de sa réflexion.

    Membre du comité scientifique du 3e Forum des archivistes

  • Florence CLAVAUD

    Florence CLAVAUD

    Responsable de la Mission référentiels, Archives nationales

    Conservateur en chef, responsable de la Mission référentiels aux AN depuis 2013. Responsable des services de reproduction des documents puis des nouvelles technologies aux AN, site de Paris (1990-2004). Consultante dans le secteur privé (2004-2007). Responsable pédagogique du Master 2 Technologies numériques appliquées à l'histoire et responsable de projets d'humanités numériques à l'Ecole nationale des chartes (2007-2013). Membre de l'équipe de recherche de l'ENC. Membre du groupe d'experts sur la description archivistique (EGAD) du CIA, responsable du développement de l'ontologie RiC-O.

    Responsable de la Mission référentiels, Archives nationales

  • Hélène ZETTEL

    Hélène ZETTEL

    Adjointe au chef du bureau de l\'archivage numérique, des normes et des référentiels, Service interministériel des archives de France

    Archiviste paléographe, je fais partie depuis deux ans du Bureau de l'archivage numérique, des normes et des référentiels (SIAF). Je représente à ce titre les Archives de France dans les instances de normalisation, nationales et internationales, dans le domaine de la description archivistique.

    Adjointe au chef du bureau de l\'archivage numérique, des normes et des référentiels, Service interministériel des archives de France

  • Tobias WILDI

    Tobias WILDI

    Docuteam GMbH

    co-directeur de l’entreprise Docuteam GMbH, active dans le domaine du records management et de l’archivage papier et électronique et co-développeur du Matterhorn RDF Data Model

    Docuteam GMbH

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire